Autres lieux de culte France

Sanctuaire de Sainte Bernadette Soubirous

Bourgogne-Franche-Comté

Sanctuaire de Sainte Bernadette Soubirous

LE SITE


Depuis 1866, date de son arrivée à Nevers, au sein de la Congrégation des Sœurs de la Charité, l’esprit de Bernadette Soubirous n’a jamais cessé d’habiter ces lieux.
Ils nous racontent les petits et grands moments de son histoire, sa vie au service des autres, ils abritent son corps intact, ils nous révèlent ses mots et ses prières, ses joies et souffrances, et ils attirent des bénévoles au service du sanctuaire et des pèlerins.

L’histoire de Bernadette Soubirous, de sa naissance à Lourdes en 1844 jusqu’aux apparitions de Marie à la grotte, sa rencontre avec les sœurs de la Charité, ses choix, son départ vers Nevers en 1866 et sa vie au sein de la congrégation.

Bernadette a appris à lire et à écrire seulement à l’âge de 14 ans. De ses écrits lorsqu’elle était sœur de la Charité de Nevers à Nevers, on peut retenir son « carnet de notes intimes » (1873-1874), quelques notes éparses et sa correspondance avec sa famille. 

A propos de ses rencontres avec la Dame :

« Elle me regardait comme une personne qui parle à une autre personne »
« Je ne suis pas chargée de vous le faire croire, je suis chargée de vous le dire »

A propos de son choix de vie :

« J’aime soigner les pauvres et les malades, je resterai chez les Sœurs de Nevers »

Aujourd’hui encore, le corps de Bernadette Soubirous demeuré intact, est exposé dans la chapelle principale du Sanctuaire.

L’Eglise nous la propose comme témoin et nous invite à venir la rencontrer.

Les démarches pour la béatification et la canonisation sont engagées et pour cela, trois reconnaissances du corps ont lieu en 1909, en 1919 et en 1925.

A chaque fois, le corps est découvert intact.

En 1925, déclarée bienheureuse, son corps est déposé dans une châsse placée dans la Chapelle où elle se trouve toujours. Bernadette est déclarée sainte en 1933.